Des capsules de vaccin Pfizer s'invitent sur un costume de la bataille de fleurs

La matière première est un clin d'oeil à la pandémie. Des places supplémentaires ont été ouvertes pour permettre au plus grand nombre de profiter du carnaval de Nice.
Caroline Roux a eu l'idée d'utiliser les petits bouchons violets en se faisant vacciner. - (Photo MG)

La préfecture des Alpes-Maritimes desserre la vis autour du public pour le Carnaval de Nice. Ce week-end, jusqu'à 15 000 personnes pourront assister aux corsi, avec notamment des places debout entre l'avenue de Verdun et la Promenade des Anglais. Une nouvelle d’autant plus réjouissante que les touristes sont au rendez-vous !

Et parmi les chars que l'on verra circuler ce samedi pour la bataille de fleurs, il y aura "Jungle" avec une danseuse portant un costume de colibri au col très irisé. Une tenue composée de bouchons de vaccins anti-covid Pfizer.

Une référence directe à la légende du petit colibri qui "fait sa part" en tentant d'éteindre un incendie avec la petite goutte que contient son bec.