Manifs, perturbations et cris de colère dans la région Paca

Ils sont nombreux ce jeudi à demander une hausse des salaires, des primes et des minima sociaux à Nice, Toulon et Marseille notamment. Le point sur les perturbations.
A Nice, la manifestation est notamment passée par la Promenade des Anglais.

Dans les Alpes-Maritimes, cela se traduit par de fortes perturbations dans les transports. A peine 25% des TER doivent circuler sur l’axe Cannes-Vintimille. A Nice, les tramways sont à l’arrêt et de grosses perturbations sont observés pour les bus. Pour compenser (un peu) ce manque de transport public, la mairie a décidé de rendre le stationnement gratuit toute la journée. 

La grève touche le monde de l’éducation. Trois écoles sont entièrement fermées à Nice et 93 ne seront que partiellement ouvertes. Le taux de grévistes des enseignants du 1er degré est 7,18% et 6,46% pour ceux du second degré selon les chiffres fournis par le Rectorat de Nice. 

Un rassemblement a lieu sur la Promenade des Anglais en face du Théâtre de verdure.

Des perturbations dans les transports et l’éducation également dans les Bouches-du-Rhône. Attention si vous prenez les TER notamment. Plusieurs trains sont supprimés comme sur la ligne Aix Marseille Miramas via Rognac. Dans les écoles, c’est difficile avec neuf établissements fermés à Arles par exemple, 19 ouverts mais sans cantine. Les grévistes se sont rassemblés à Marseille sur le vieux port. 

Dans le département du Var, plusieurs trains sont supprimés sur la ligne entre Toulon et Marseille et sur l’axe Toulon / Hyères / Les Arcs. Un rassemblement était prévu à 10h30 à Toulon sur la place de la liberté.

SmartRadio est allée interroger des manifestants à Nice. Leurs réactions à notre micro.