PODCAST - Les cheminots en colère contre les avantages accordés aux trains privés

La compagnie italienne Trenitalia ouvre deux nouveaux allers-retours entre Paris et Lyon. Une concurrence jugée déloyale par les cheminots de la SNCF qui manifestent ce mercredi à Paris.

L'ouverture à la concurrence du train continue de faire des remous chez les cheminots de la SNCF qui se rassemblent ce mercredi à la Gare de Lyon à Paris, à l'appel du syndicat SUD-Rail.

Ils protestent contre l'ouverture de deux nouveau allers-retours Paris-Lyon, opérés par  la société privée italienne Trenitalia.

Pour Fabien Villedieu, représentant du syndicat SUD-Rail au conseil d'administration du Groupe SNCF (et lui même conducteur de train) cette concurrence est déloyale car des ristournes sont notamment accordées à la compagnie italienne. Et les voyageurs n'en tireront aucun bénéfice estime le syndicaliste.