PODCAST - Les taxis niçois mettent fin à la menace de blocage du GP de F1 de Monaco

Le gouvernement monégasque, les taxis azuréens, les VTC et l'Etat français se sont mis d'accord concernant le nombre de vignettes allouées aux chauffeurs français pour travailler dans la Principauté. Les taxis niçois mettent fin à leur menace de blocage.

Le conflit qui opposait les taxis niçois au gouvernement monégasque se termine.

Le désaccord portait notamment sur le nombre de vignettes mises à disposition pour que les chauffeurs azuréens puissent effectuer des courses jusque dans la Principauté.

Mardi soir, le gouvernement monégasque a proposé de délivrer une vignette « haute saison » qui irait du 1er mai au 31 octobre 2022. Et le quota distribué aux Azuréens augmenterait de moitié par rapport à l’an dernier en passant à 210 vignettes, 180 pour les VTC et 30 pour les taxis.

Des mesures acceptées par les taxis qui mettent donc fin à leur menace de grève et de blocages des routes durant le prochain Grand Prix de F1 du 26 au 29 mai.