PODCAST - Une mystérieuse série d'agressions autour de la fac de droit à Nice

La police enquête sur plusieurs affaires. Les victimes sont toujours de jeunes étudiantes.

Que se passe-t-il du côté de la fac de droit et de la Cité U des Collinettes ?

Depuis le début de l’année, on recense au moins six agressions commises sur des étudiantes âgées d’une vingtaine d'années. Selon la police, il s’agit de deux agressions sexuelles et quatre vols de portable.

"L'affaire est prise très au sérieux et nous avons des enquêteurs presque H24. On appelle les étudiants à être vigilants mais sans tomber dans la psychose. S'ils ont des informations ou des témoignages qu'ils nous contactent", précise à SmartRadio une porte-parole de la Direction départementale de la sûreté publique des Alpes-Maritimes.

Du côté d'Université Côte d'Azur (UCA), on assure que "la protection des étudiantes et étudiants sur leurs lieux d’étude et de résidence étant une priorité, nous avons sollicité, en lien avec le Crous, la Police nationale afin que des rondes soient effectuées dans le secteur de Trotabas et des Collinettes".

La Cellule violences sexistes et sexuelles, mise en place par l'Université, a été informée. Elle est "mobilisée pour apporter son soutien aux étudiantes et un message d’information a ​également été diffusé par le campus Trotabas à l’ensemble de ses étudiants et étudiantes pour les appeler à la plus grande vigilance" assure UCA.

La Faculté organisera, jeudi à l'heure de la pause-déjeuner, une réunion "sur la sécurité au quotidien" avec, notamment, un ancien membre du Raid à la retraite et un commandant de police qui assure des rondes dans le secteur. 

En dépit de ces initiatives, un climat de peur commence à s'installer estime Rayan Gosselet, président du BDE de la fac de droit au micro de SmartRadio.