• Rédaction SmartRadio

Réouverture des lieux de culte : le Conseil régional du culte musulman appelle à la prudence



Le gouvernement a huit jours pour ré-autoriser les réunions dans les lieux de culte, a annoncé hier le Conseil d’Etat. L’interdiction motivée par la crise sanitaire porterait "une atteinte grave et illégale à la liberté de culte".


ECOUTEZ LE REPORTAGE


Ce qui pourrait s’apparenter à une bonne nouvelle pour les musulmans qui s’apprêtent à fêter la fin du Ramadan, le 24 mai, se heurte pourtant aux réticences du Conseil régional du culte musulman PACA. Boubekeur Bekri, vice-président du Conseil, estime en effet qu’il faut rester prudent, à l’approche de l’Aïd.


"Je crois qu’il faut savoir prendre des décisions en regardant la réalité des mosquées et des fidèles musulmans", déclare-t-il au micro de l'agence de presse Smartradio.


Boubekeur Bekri rappelle par ailleurs que la prière en elle-même est une prière où les gens sont alignés et côte à côte. Selon lui, ces conditions de culte ne seront pas réalisables pour l’Aïd.


"Je pense que rien ne doit changer pour le culte musulman, et la sagesse doit être le lot des croyants", ajoute-t-il.


ECOUTEZ LE REPORTAGE





5 vues
 

Adresse

"Les Voirons"
31 rue de Paris 06000 Nice

Contact

redaction [at] smartradio.fr

Suivre

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

04 23 13 53 62

©2020 par Smartradio.